Découvrir nos métiers

Auxiliaire de Puériculture

La Profession:

 

La profession d'auxiliaire de puériculture est régie par plusieurs articles du Code de la Santé Publique :
La formation : article R 4383-12
L'exercice de la profession : article R 4311-4
L'exercice de la profession en France pour les ressortissants communautaires : article R 4383-13 à article R 4383-16

 

Définition du métier:

 

« L'auxiliaire de puériculture exerce sous la responsabilité de l'infirmier ou de la puéricultrice  ans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de celui-ci, défini par les articles R.4311-3 à 4311- 5 du code de la santé publique relatifs aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmière. Ses activités se situent dans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de l'infirmier, relatifs aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmier.

 

L'auxiliaire de puériculture réalise des activités d'éveil et des soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant. Son rôle s'inscrit dans une approche globale de l'enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité. L'auxiliaire de puériculture participe à l'accueil et à l'intégration sociale d'enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation de risque d'exclusion.
L'auxiliaire de puériculture travaille le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle et dans des structures sanitaire ou sociales  »

 

Lieu d'exercice:

 

A l'heure actuelle, 60 000 auxiliaires de puériculture exercent en France, dont 99% de femmes (Source: Ministère de la santé) :

en établissement sanitaire, social ou médico-social ;dans des structures d'accueil d'enfants de moins de six ans.

C'est-à-dire en maternité, en centre de Protection Maternelle et Infantile(PMI), en structure d'accueil (crèche, halte garderie, pouponnière...).

 

Le Diplôme:

 

L'auxiliaire de Puériculture est titulaire du Diplôme Professionnel d'Auxiliaire de Puériculture (DPAP) devenu depuis le 31 aout 2007 : « Diplôme d'État d'Auxiliaire de Puériculture », c'est le décret n° 2007-1301 du 31 août 2007 relatif aux diplômes d'aide-soignant, d'auxiliaire de puériculture et d'ambulancier et modifiant le code de la santé publique. Ce diplôme d'État  atteste les compétences requises pour exercer le métier. Ce diplôme s'acquiert à l'issue d'une formation  ou par Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

 

Le concours:

 

La formation est réglementée par Arrêté du 16 janvier 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture, modifié par l'arrêté du 28 septembre 2011.

Le diplôme peut s'acquérir soit par le suivi et la validation de l'intégralité de la formation, en continu (en 10 mois) ou en discontinu (18 mois), soit par le suivi et la validation d'une ou plusieurs unités de formation (module et stage) qui correspondent à une formation complémentaire en fonction des modes d'accès au diplôme.

 

Conditions d'admission:

 

Le candidat doit être âgé de 17 ans au moins à la date d'entrée en formation sans limite d'âge supérieur.

Texte de référence : Arrêté du 16 janvier 2006 et l'arrêté du 28 septembre 2011 modifiant l'arrêté du 16 janvier 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture